mercredi 25 mars 2015

Pas d'auteurs... Pas de livres!

Organisée par le Conseil permanent des écrivains, la manifestation du 21 mars dans les allées du Salon du Livre 2015  a rassemblé près de 200 auteurs pour demander un rééquilibrage du partage de la valeur du livre en faveur de l'auteur.


Pourquoi l'auteur perçoit-il la part la plus faible
de toute la chaîne éditoriale?

Les auteurs s'inquiètent de l'accumulation de décisions et réformes qui fragilisent les principes du droit d'auteur et leur situation sociale, fiscale et économique.Le CPE alerte les pouvoirs publics sur l'incertitude grandissante autour des revenus des auteurs dont la rémunération est inférieure à 10% du prix du livre, sur l'augmentation des cotisations sociales, une hausse injustifiée de la TVA sur les revenus de droits d'auteur, une fin de non-recevoir pour le retour à une franchise fiscale censée couvrir les frais professionnels, sur une possible remise en cause du droit d'auteur au niveau européen. Ce ne sont là que quelques aspects d'un statut réduit à peau de chagrin. Trop, c'est trop!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire