mardi 19 janvier 2016

Voyageur


  • La lune a des yeux doux
    Éclairant les cimes des arbres
    Où des oiseaux frileux
    Sont tenus en otages
    Odeur d humus
    Fumée des cheminées
    Fenêtres
    Points fragiles éclairent le chemin
    Des silhouettes se devinent derrière les rideaux
    Théâtre d ombres aux regards extérieurs
    Que guette le passant voyageur et voyeur
    C'est ici qu’il faudrait s arrêter
    Mais une hésitation
    Le pas reprend léger
    Sur ce chemin sans guide
    S’offrir à la présence des choses
    La désobéissance est une traversée

  • Clo Scolan Extrait recueil Palpitations

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire